Pierre Cardin - 70 ans de création.

Publié le : 12/08/2018 14:21:10
Catégories : Couturiers

Pierre Cardin né Pietro Cardin le 02 juillet 1922 à San Biagio di Callalta (Italie) et le fils d’un couple d’agriculteur Vénitien. Il arrive en France à l’âge de 2 ans. Cet homme est un pionnier dans presque tout ce qu’il a fait. En 1959 avec le prêt-à-porter féminin, en 1960 avec les collections masculines, dès 1957 avec les premiers pas de la mode occidentale en Asie ; ce couturier et homme d’affaire a souvent investi dans l’inconnu. Aujourd’hui, La marque Pierre Cardin est présente dans plus d’une centaine de pays.

Pierre Cardin Pierre Cardin - vogue.com

Pierre Cardin après avoir réalisé son apprentissage chez des tailleurs de Grenoble et Vichy, débute à Paris en 1945, en entrant chez Paquin puis chez Schiaparelli. Paquin lui fait rencontrer Jean Cocteau et Christian Bérard son décorateur. Il créé alors les costumes de scène pour les films « La Belle et la Bête » et « Orphée ».

En 1946 Christian Dior lui propose un poste de tailleur ou il restera 3 ans puis fonde sa propre maison de couture en 1950, dans un grenier du numéro 10 de la rue Richepanse et produit de nombreux costumes et masques de théâtre. Il travaille aussi sur sa première collection de haute couture qu'il présente en 1953. Cette première collection lui apporte une notoriété internationale en particulier au succès des « robes bulles ».

Pierre Cardin - Robe bulle Robe bulle - pierrecardin.com

Il ouvre en 1954, Eve sa première boutique pour femme et en 1957, Adam sa boutique pour homme. Toujours en 1957, il rejoint la Chambre syndicale de la couture et effectue un voyage au Japon, où il est accueilli en star, ce voyage va lui inspirer en autre le costume Mao.

Pierre Cardin signe en 1959, sa première collection de prêt-à-porter qu'il présente dans les galeries du grand magasin Le Printemps. Le couturier veut proposer veut proposer des vêtements accessibles au grand public. Cette initiative est accueillie par un tollé dans le milieu de la haute couture.

En 1960, il révolutionne la mode masculine en lançant Cylindre sa première ligne de prêt-à-porter pour les hommes. En 1966, il investit aussi le champ des vêtements pour enfants dont la première collection est présentée par tous les triplés de Paris, et en 1968 leur ouvre un magasin.

Pierre Cardin - Cylindre Collection Cylindre - pierrecardin.com

Toujours dans les années 1960, fasciné par l’aventure de la conquête spatiale Pierre Cardin insuffle un imaginaire futuriste dans ses collections. Les films et séries tels que 2001 l’Odysée de l’espace, Star Trek, Barbarella ou les premiers pas de Neil Armstrong sur la Lune lui inspirent notamment la ligne de prêt-à-porter unisexe Cosmocorps.

Pierre Cardin - Cosmocorps mode rétrofuturiste

Ses collections de prêt-à-porter se diffusent un peu partout dans le monde dès les années 1970, et des boutiques essaiment dans de nombreux pays dans les années 1980.

Plusieurs fois distingué il remporte à trois reprises en 1977, 1979 et 1982 le Dé d'Or de la Haute Couture Française ; il est fait Chevalier de la Légion d’Honneur en 1983 puis promu au grade d’Officier de la Légion d’Honneur en 1991. Toujours en 1991 il est nommé Ambassadeur Honoraire de l’UNESCO et en 1992 il est le premier couturier à être élu Membre de l’Institut de France - Académie des Beaux-Arts.

Pierre Cardin - Couverture de Time Magazine Pierre Cardin - Couverture de Time Magazine 23 décembre 1974 - Time

Parallèlement à ses activités dans le domaine de la mode, Pierre Cardin signe plusieurs collections de design, de mobiliers et de bijoux entre 1970 et 2000. Il devient également le propriétaire du restaurant Maxim's en 1981, et décline la marque dans le monde entier.

Véritable homme d'affaires Pierre Cardin a lancé des magazines, une ligne de maquillage, un département parfum à partir de 1981 avec le lancement de la fragrance Choc. Il est aussi un mécène et un homme épris de culture au pied des Champs-Elysées, dans l’Espace Cardin qu’il fonde en 1970, peintres, sculpteurs, acteurs et metteurs en scène sont à l’honneur.

Parmi ses créations les plus audacieuses, citons la robe-bulle (1954), la robe Cosmos (1967) et la combinaison unisexe CosmoCorps (1968).

Partager ce contenu